Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Léonard et NoctuArt : Chassés-croisés de tétées et de musique | Page d'accueil | Léonard : Rigolus, le sort impardonnable pour chatouilles magiques ! »

Léonard : Histoires de battements de cœurs

Ce soir, un moment très tendre avec Léonard nous a rappelé le jour où nous l’avions surnommé « fum fum »...  

En effet, en octobre 2004, lors du premier rendez-vous de suivi de grossesse, nous avons entendu son cœur.  C’est fou comme la présence du bébé devient tout à coup à ce point réelle : les battements emplissaient la salle de consultation et nos oreilles avides – fum fum, fum fum, fum fum...

Pendant les 28 semaines qui ont suivi, notre bébé s’est appelé Fum fum (prononcer : foume foume !)

Ce soir, près de 3 ans plus tard, Léonard s’est mis à chantonner un air que ma mère lui a appris : « le coeur de mamie est petit tout petit petit... » J’ai alors eu l’idée de lui expliquer qu’il a un coeur qui fait boum boum dans sa poitrine, tout comme papa et maman.  D’abord surpris, il a accepté de coller sa tête contre son père et de tendre l’oreille.  Je ne sais quel a été le déclic, mais au fil de la soirée, il s’est installé contre papa, puis contre maman, puis s’est couché sur papa, couché sur maman...  Le corps complètement détendu, les yeux émerveillés, tendre, contemplatif, il est resté de longues minutes à écouter le cœur de ses parents. 

Je n’arrive pas à trouver les mots pour clore ce petit texte...

 

22:10 Publié dans Léonard | Lien permanent | Commentaires (0)