Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Projets : Une cabane dans l’arbre à la manière de Shilvi et Popo

Pour les pressé-e-s : sachez que je reviens du Shpectacle et que j’y ai rencontré la voix de Shilvi en personne... voir à la fin du texte !  

Contrairement à Mère indigne, qui raconte avec autant de brio que d’habitude son ras-le-bol devant l’histoire de Monsieur Zozo qui veut toujours aller au zoo, je dois vous confesser que moa, y’a un livre pour enfant que j’aime pratiquement plus que Léonard. Ben oui. C’est Monoiseau de Shilvi - euh, je veux dire, de Sylvie Dumontier, la créatrice de ce personnage de petite fille espiègle.  Mon fils, c’est Popo part au vent qu’il écouterait 1000 fois de suite, alors que de mon côté je craque pour ce petit oiseau dont la voix chevrotante est celle d’Anne Dorval (pas possible, mais vrai !). Ce sont les images qui me font rêver.  D’abord, le chalet, si semblable à notre maison du bonheur. Mais surtout, surtout... la cabane dans l’arbre (oui, je sais, je parle d’une maison dans les arbres dans deux textes - ici et - de ce blogue déjà. Qu’est-ce que c’est que cette fascination ? Y'a un psychiatre dans la salle ?!). 

Voyez plutôt :

 

2063645412.jpg

Elle est chouette hein ?  Les marches directement sur le tronc, l’échelle à cordes...  Cela doit me rappeler, quelque part dans mon inconscient, le fort de la Guerre des Tuques (faudra un jour que je parle de mon côté groupie de ce film culte) !

Alors, depuis que ma mère parle de faire construire une cabane dans un arbre pour Léonard, je nous imagine la construisant gaiement en utilisant cette image comme guide (trop drôle : ma mère et moi sommes capable de fissurer un mur en voulant planter un clou dedans !  Alors je plains, d’avance, l’arbre !). Ben quoi c’est à ça que ça sert un tiroir à idées, non ? 

Eh oui, nous sommes allés voir le Shpectacle de Shilvi et Popo dimanche dernier. J'étais heureuse d'y voir mon amie Isabelle et son adorable Sophie ! De chouettes chansons, de la fantaisie en masse, une héroïne qui me plaît bien (en salopette et couettée, c’est rafraîchissant !), un hippopotame couleur lilas qu’affectionne tout particulièrement Léonard... Le clou, ce fut de croiser la sympathique et sacrément talentueuse Sylvie Dumontier en personne à la sortie de la salle. Avec ses deux filles Éléonore et Julia.  Elle a pris sa voix de Shilvi pour parler à ma filleule, qui n’en revenait pas ! J