Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Voyages : New York façon Facebook | Page d'accueil | Voyages : Un lieu mythique joue à cache-cache dans la brume »

Voyages : Destination NYC en amoureux (vieux !)

J'attendais ce moment depuis si longtemps : 11 heures de train à ne RIEN avoir à faire, aux côtés de mon amoureux, en route pour New York City, pour une escapade de 4 dodos, 5 jours en couple – une première depuis la naissance de Léonard il y a 4 ans et demi (notre escapade la plus longue en tant que parents fut de 48 heures jusqu'à présent) !!! Et comme bébé Philémon prend de plus en plus de place dans mon bedon et qu'il occupera sûrement une grosse place dans nos vies d'ici quelques mois, c'était maintenant ou jamais !

Nous retrouvons nos habitudes de voyages, je me délecte de me retrouver dans une gare (c'est presqu'un aéroport, après tout ! :)), je savoure l'idée de ne pas pouvoir faire de ménage ni de lavage ni de ramassage de quoi que ce soit – bref, il y a interdiction jouissive d'être efficace - pendant 11 heures à l'aller et même chose au retour (un LUXE pour n'importe quelle maman !)… Yipppi !!!!

Euh…

C'est bien beau, le train, mais l'air y est sec comme dans un avion. Avec mon nez malade (polypes et allergies), c'est le festival du mouchoir... puis du papier de toilette rugueux une fois ma boîte de Kleenex vidée. (Vous ai-je déjà raconté à quel point j'ai pu éternuer et moucher sur le vol de 11 heures entre Londres et Colombo (Sri Lanka) en 1998 ? Trois semaines plus tard, dans un restaurant de la côte de l'Océan indien, un Anglais me salue en disant : "oh, you're the one who had a cold on the plane !" – oups ! :)). C'est bien beau, le train, mais j'ai mal aux fesses, aux pieds, je ne trouve pas de position confortable (ok, je suis méga enceinte, mais quand même !). C'est bien beau, le train, mais moi qui voulais faire une orgie d'écriture pour mon blogue (j'ai identifié sur ma liste plus de 90 titres de billets jamais écrits, dont un bien mystérieux : Horloge à gauche. Qu'est-ce que j'avais en tête quand j'ai noté ça, moua ???!!!), j'écris peu mais je dors, je lis, je mange, je dors, je lis… C'est bien beau, le train, mais OUCH… je vieillis, les amis, je vieillis !

Tant pis ! La Grosse Pomme, me voici !

21:55 Publié dans Voyages | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

Quand nous avions fait notre voyage au Nouveau-Brunswick en train, nous avions eu, à l'aller, une "banquette", c'est à dire deux bancs face-à face. Nous pouvions donc nous allonger les jambes. Étant enceinte, tu aurais pu le demander ! Au retour, nous avions pris une chambrette. Très agréable !

Contente de te lire ! Bonne fin de voyage ! xx

Écrit par : Renée-Claude | 12/10/2009

Quand nous sommes allés à Toronto, nous étions 4 adultes 1 enfant alors nous avions pris deux sections de 4 sièges... Je n'aurais pas osé demander cette fois-ci ! J'aurais peut-être dû ! :)
(Je suis de retour à MTL :) )

Écrit par : Marie de la Terre | 12/10/2009

J'ai retrouvé ce que je voulais dire par Horloge à gauche ! :
http://unefamilledelaterre.hautetfort.com/archive/2011/03/26/causes-mon-horloge-a-gauche.html

Écrit par : Marie l'urbaine | 27/03/2011