Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Causes : Bons coups, poches coups à Montréal | Page d'accueil | Causes : Sollicitée et mise en abîme ! »

Causes : Les trois mois de tricherie sont arrivés !

265000945.jpgEn avril, mai et juin, c’est systématique depuis le printemps 2003, je triche.

C’est de la faute aux quatre saisons.

Je ne sais pas ce que mes ancêtres faisaient, mais pour ce qui est de mes mentors d’aujourd’hui – Laure Waridel et les blogueuses Isabelle, Lucie et Tarzile, je leur lance un appel à l’aide :

Ils sont où les produits locaux printaniers bordel ?!?

C’est vrai quoi !  Mes paniers bios regorgent de délicieux légumes locaux 9 mois par année.  Mais en avril, mai et juin, exit, niet, pas de paniers.  Les asperges du Québec sont délicieuses, je suis d’accord (vous les essaierez rôties au four avec un peu d’huile et de sel, ça goûte les guimauves de feu de camp en plus sucré JE VOUS JURE), mais elles ne peuvent pas nous nourrir 7 jours sur 7 pendant 3 mois, et de toutes façons elles ne sont pas encore arrivées à l’heure où on se parle.

En attendant de connaître vos trucs, tout en terminant de cuisiner les légumes de mon dernier panier et de décongeler les bons petits plats mitonnés tout l’hiver, tout en subissant ce sevrage forcé avec quelques larmes (j’aime ça moi les légumes bios locaux bon !), ben moi je triche.

Légumes importés, légumes congelés tout de suite après la cueillette (en conserve, plutôt jeûner), légumes peu présents dans mes paniers d’habitude (euh... pas grand-chose en fait : bok choy, avocats ?), me voilà !

Je triche, ou plutôt nous trichons !  Car Jef a commencé à suivre des cours d’art culinaire (pour le plaisir car il n’avait pas besoin de ça pour cuisiner divinement bien) et vient de nous concocter des plats thaïs à la saveur délicieusement authentique... avec des poivrons cultivés je ne sais où.

Menoum ! (Oups !)

Voir aussi :

Causes : Achat local ET bio ! 

Commentaires

j'ai François sur les genoux alors ça ira un peu rapidement...

au printemps, je sors mes munitions : le sirop d'érable et les petits fruits congelés !!!!

Du sirop d'érable, j'en mets partout depuis deux semaines, incluant dans mes purées de légumes racines.

Et j'ai de beaux petits bleuets, de belles fraises qui ont poussé à six kilomètres d'ici, qui font des accompagnements ravissants au yogourt nature Méditerranée.

Et moi aussi je me rabats sur des légumes congelés, que je trouve meilleurs que des haricots flétris ou des brocolis hors de prix.

Je crois que j'investirai cette année dans une machine qui "enlève l'air et scelle des sacs" pour que mes sacs congelés soient encore plus efficaces. Présentement, des fois, il y a de la glace... Ainsi, je pourrais acheter à l'automne des poivrons et les congeler une fois blanchis...

Écrit par : Isabelle | 28/03/2008

Merci pour tes trucs Isabelle ! Moi aussi je profite du sirop d'érable et des petits fruit congelés. Mon problème est surtout maraîcher.

Tiens, un autre sujet à aborder ici : la congélation maison. J'ai déjà demandé des trucs aux producteurs du Marché Jean-Talon pendant la saion des récoltes, et ceux que j'ai questionnés ne savaient pas comment congeler leur propre production !!!

Pour ma part, les poivrons sont les seuls légumes que j'arrive à bien congeler (les courgettes, choux fleurs et autres légumes blanchis ont été catastrophiques ici - immangeables, en fait) : coupés en quartiers, épépinés, lavés et essorés (PAS blanhis), hop dans le sac, j'en ai tout l'hiver ! Heureusement car c'est notre légume de prédilection !!! Il suffit de passer les quartiers sous l'eau et hop !, on ajoute au plat (sauté ou autre...)

Écrit par : Marie de la Terre | 30/03/2008

Bon, je me sens un peu "poche" comme "mentor" ces temps-ci, surtout que nous avons mis les paniers bio sur la glace le temps de retrouver une certaine organisation domestique maintenant que nous sommes nue famille...

J'avoue que, pour les 3½ ans où j'ai eu des paniers bio toues les étés (4) et tous les hivers (3), ça fait bizarre pendant les 3 (parfois 4) mois de pause au printemps... surtout que nous ADORIONS les paniers d'hiver; nous les préférions aux paniers d'été car les légumes de conservation sont des légumes que nous aimons beaucoup!!!

Ça fait bizarre, mais ici, ça nous faisait du bien! D'abord, ça prenait au moins 2 semaines après le dernier panier d'hiver pour vraiment finir les légumes de la ferme. Et ensuite, bien on en profitait pour acheter à l'épicerie les légumes qui nous tentaient sur le moment, sans vraiment se soucier de la provenance, puisqu'il y avait de la place dans le frigo et le menu...

Nous avons maintenant un gros congélateur, nouveau de l'automne dernier. L'avoir eu plus tôt, j'aurais certainement profité de la fin de l'été pour congeler des légumes locaux (de nos paniers ou achetés au marché) cueillis à pleine maturité, en quantité suffisante pour l'hiver ET le printemps. Mais avec juste le petit congélo de notre frigo, ce n'était pas une option!

À part la congélation, la déshydratation et les conserves aident probablement à manger local à ce temps-ci de l'année. Pour les conserves, ça ne convient pas à tous les légumes, mais pour les tomates et les marinades, c'est super! Et dans "tomates" j'inclus d'autres produits comme la salsa... Ma salsa maison, qui ne contient que des légumes et du vinaigre (aucun sel ni autre agent, c'est la recette de Bernardin donc elle est sécuritaire, et elle est DÉLICIEUSE!), je la considère comme une portion de légumes pas mal plus que les salsas commerciales que j'ai dû utiliser cet hiver (je n'ai pas réussi à "canner" l'été dernier avec fiston allaité... j'espère réussir l'été prochain, mais je crois qu'il me faudra un peu d'aide, c'est-à-dire une gardienne!)

C'est sûr aussi que des légumes déshydratés, ce n'est pas du tout comme des frais, mais pour des soupes par exemple, ça rajoute pas mal de couleurs et de vitamines! Il faut voir tout ce que les méditerranéens font avec les tomates séchées, ou certaines cuisines asiatiques avec des champignons séchés, et essayer de s'en inspirer avec divers légumes, j'imagine... En tout cas, c'est ce que j'aimerais faire un jour, quand j'aurai l'espace pour avoir un déshydrateur!

Pour les courgettes, ça contient énormément d'eau, je l'ai réalisé en faisant des purées de bébé! D'ailleurs, si je réussis à le terminer vous aller voir, j'ai un début de billet écrit justement sur les purées de courgettes! Tout ça pour dire que, effectivement, des courgettes blanchies congelées ça ne doit pas être beau au dégel... Personnellement, je n'adore pas ce légume et je le mange presque seulement en potage, alors en avoir des surplus, je congèlerais ça en purée, comme présentement pour mon fils, et j'en ferais des potages au dégel ;-) (mais je ne l'ai pas essayé, j'avais tendance à échanger les courgettes de mes paniers s'il y en avait trop à mon goût...)

Il faut savoir aussi que les légumes surgelés vendus à l'épicerie sont justement SURgelés, pas CONgelés, c'est-à-dire amenés sous le point de congélation beaucoup plus rapidement que ce que nous mettons dans notre congélo domestique. Ça a l'air niaiseux comme différence, mais ça préserve beaucoup plus la texture d'origine du légume*. Je n'ai jamais congelé d'autres légumes crus que des poivrons (pas blanchis) et des oignons verts (pas blanchis non plus), alors je ne sais pas si on peut réussir à la maison pour le brocoli ou le chou-fleur, mais c'est possible que certains légumes qu'on peut acheter "décents" comme surgelés ne puissent pas être congelés-maison avec un aussi beau résultat.

*Explication technique "nerd" (c'est la chimiste qui parle... vous me direz si je vulgarise bien!): plus le gel survient rapidement dans le morceau de légume, plus les cristaux de glace qui se forment à l'intérieur seront petits et donc moins ils détruiront les tissus de la plante. Donc, au dégel, les légumes congelés maison seront plus mous car les tissus végétaux seront plus "magannés".

Écrit par : Lucie | 02/04/2008

Oh, la GROSSE coquille: nous sommes UNE famille... Ne pas penser croche SVP... :-S

(et ce n'est pas ma seule coquilel... je devrais me relire avant de cliquer sur "envoyer"!)

Écrit par : Lucie | 02/04/2008

Chère Lucie à la famille nue pleine de coquilles (je m'amuse... je suis la championne des coquilles car je tape TRÈS mal au clavier, alors je n'ai rien à dire ! :) ),
MERCI pour tous ces trucs. Oui, un jour je cannerai en septembre-octobre, et qui sait, un jour je déshydraterai aussi... En attendant, c'est vrai qu'il me reste plein de légumes d'hiver, plein de plats cuisinés et congelés, plus les légumes achetés surgelés (merci pour la distinction :) ), plus les coups de coeur de "tricherie", justement ! :)
P.S. Au plaisir de découvrir ta recette de salsa un de ces 4 sur ton site :)

Écrit par : Marie de la Terre | 02/04/2008