Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Voyages : Inde paradoxale | Page d'accueil | Voyages : Trucs et astuces pour voyage européen en famille (Thème no 3 : déplacements et transports + conclusion) »

Voyages : Genèse d'un voyage en Inde en famille

066.JPGÇa y est, nous sommes de retour ! Nous sommes allés en Inde tous les quatre, du 25 octobre au 22 novembre 2010. Nous avons relevé ce défi exaltant et n'avons pas fini de nous rappeler des souvenirs haut en couleurs. Bravo à la Famille de la Terre !

Je n'ai pas réussi à écrire les nombreux billets que ce voyage m'inspirait; j'espère me reprendre dans les jours qui viennent. Pour créer une certaine attente et ainsi me motiver à créer des occasions pour écrire, coûte que coûe (!), voici quelques uns des textes que j'amerais écrire et publier :

  • Inde paradoxale

  • Anges-gardiens indiens

  • Les bonheurs de Léonard en Inde

  • L'Inde des cinq sens (avec peut-être un billet entièrement consacré...aux odeurs !)

  • Maman tigresse en Inde

  • Splendeurs et misères des hôtels étoilés

  • Trucs et astuces : alimentation d'un bébé de neuf mois en Inde

  • Trucs et astuces : moyens de transport pour famille avec de jeunes enfants, en Inde

  • ... et bien d'autres encore !

En attendant, voici la genèse de notre voyage et de notre itinéraire.

117.JPGLorsque j'ai accouché de Léonard, j'avais toute une expérience de voyageuse derrière la cravate. Pérou, Syrie, Sri Lanka, et caetera... J'espérais évidemment pouvoir repartir, en famille cette fois. Mes amis me connaissant bien, j'ai reçu après mon accouchement pas moins de TROIS guides du voyage avec des enfants, dont deux sont absolument incontournables : Travel with Children du Lonely Planet et Guide du voyage en famille de Marie-Chantal Labelle et Michel Houde. Je les ai lus et relus, ces guides !!! Pendant les 5 années qui ont suivi la naissance de Léonard, j'ai soit été malade, soit en deuil, soit enceinte (à trois reprises...) Je ne me sentais pas d'attaque pour repartir (sauf à Cuba une semaine, des escapades en Amérique du Nord et une semaine en Bolivie pour le boulot, seule).

Puis, après la naissance de Philémon, j'étais prête pour une première expérience : en Europe - destination facile - avec un bébé allaité de 3 mois. Mais je savais que ma soif du voyage serait encore plus désaltérée (!) en visitant un pays en voie de développement... la VRAIE aventure !!!

L'occasion s'est présentée plus vite que je le pensais : Jef a postulé pour faire une présentation dans le cadre d'un congrès à Delhi, en novembre 2010, soit avant que mon congé de maternité ne soit terminé. Quand il a reçu une réponse positive, je lui ai dit : “Pas question que tu partes seul : on y va tous ensemble !” (En me disant en mon for intérieur : ouf, avec un bébé de 9 mois qui se promènera partout à quatre pattes et qui sera encore aux aliments de transition... Disons que ce ne sera pas le même momentum que lors du départ pour l'Europe, disons ! Mais bon ! Sautons sur l'occasion, tout en se préparant comme jamais !)

084.JPGBon, la vérité, c'est qu'avant d'acheter nos billets, nous avons attendu d'avoir l'autorisation, si je peux dire, des profs du doctorat de Jef; avons demandé l'avis de la pédiatre des enfants; et pris rendez-vous à la Clinique des Voyageurs. J'y ai carrément demandé à l'infirmière si elle nous déconseillait le voyage. Elle m'a répondu que non. Il arrive qu'elle dise à des parents qu'ils ne devraient pas partir, par exemple avec un bébé dans une zone où il y a la fièvre jaune, le bébé ne pouvant être immunisé; mais dans notre cas, considérant notre grande expérience passée et notre niveau élevé de préparation, elle ne voyait pas pourquoi elle nous le déconseillerait. La pédiatre, à part le fait de nous rappeler de vérifier nos rappels de vaccins, était d'accord elle aussi. Nous allions donc VRAIMENT aller en Inde avec nos enfants ! Moi qui avais toujours dit que les deux destinations ultimes – qui me faisaient le plus peur, même si je connais plein de gens qui y sont allés – étient l'Afrique... et l'Inde !!!

026.JPGRestait à faire face à un nombre considérable de questions logistiques (j'y reviendrai sûrement dans d'autres billets), et, bien sûr, à construire notre itinéraire. En gardant à l'esprit qu'il nous importait de rester plusieurs jours au même endroit pour chaque fois “se poser” et faire de la chambre d'hôtel une “maison” pour les garçons – et ainsi éviter la fatigue causée par les déplacements, fatigue multipliée par je ne sais combien, avec deux jeunes enfants dans un pays aussi casse-cou !

D'abord, quitter Delhi dès le congrès terminé. Nous évitons souvent les villes immenses, étouffantes, polluées; ainsi nous avons à peine traversé Amman à la fin de notre voyage en Jordanie, surtout transité par Saigon pour visiter le Delta du Mékong; je ne suis allée à Lima que lors de mon 2e séjour au Pérou, et encore, c'est parce que j'avais à y travailler... Quitter Delhi, donc.

140.JPGEnsuite, nous avons demandé à plusieurs personnes qui avaient visité l'Inde de nous conseiller un endroit “children friendly” - un endroit relativement propre pour l'Inde, où l'on peut relaxer et faire des activités avec les enfants (j'étais prête à prendre un vol intérieur pour atteindre un endroit qui nous conviendrait – l'Inde est grande – ou même à quitter l'Inde... Je serais même volontiers allée à Bali, mais après 24 heures de déplacement entre notre maison et l'hôtel de Delhi, on en aurait sûrement marre des longs trajets !!!) Nous avons pensé à Goa, Darjeeling, Darhamsala et Rishikesh. Puis hésité longtemps entre ces deux dernières : ville de hautes montagnes où vivent des réfugiés tibétains, ou ville sacrée au bord du Gange, aux pieds de l'Himalaya, et capitale du yoga ?

Avant d'aller plus loin dans nos choix, et après avoir communiqué avec quelques familles ayant visité l'Inde avec de jeunes enfants, trop de questions restaient en suspend. J'ai découvert que Marie-Chantal Labelle, qui raconte avec moults détails ses séjours en Inde avec ses deux filles dans Guide du voyage en famille, a maintenant sa propre agence de voyage... qui se spécialise dans les voyages en Inde ! Je lui ai donc demandé une consultation. Le jour J, j'avais une liste de questions à n'en plus fnir. Petits pots pour bébé, types de transport recommandés, couches, tout y passait ! :)

027.JPGFinalement, c'est Marie-Chantal qui nous a aidés à trancher : ce sera Rishikesh. Elle a su nous parler avec passion de cette ville, et surtout de son grand ami Hari. Cet Indien amoureux de son patelin, de la nature et des animaux, marié à une guide québécoise et papa d'une petite indo-québécoise, saurait nous guider chaque fois que nous le lui demanderions. Il viendrait aussi nous chercher à la gare et nous reconduire à l'aéroport. Excellent !

015.JPGC'est que, moi qui n'apprécie pas du tout les voyages organisés, je souhaitais cette fois-ci un petit coup de pouce : que lors des moments de “transition” - arrivée à l'aéroport et déplacement vers l'hôtel, départ d'un hôtel et arrivée à une gare, etc. - nous soyions toujours accompagnés d'une personne fiable. Déjà que nous aurions à gérer notre marmaille et notre bataclan au pays des mendiants et des rabatteurs de toutes sortes... (Il n'est pas rare, par exemple, qu'un condicteur de rickshaw vous assure que vous êtes arrivés à votre hôtel alors qu'il s'est arrêté devant un autre hôtel, pour toucher une commission. Le genre d'aventure que nous n'avions pas envie de vivre en famille avec des petits - et des parents ! - épuisés par le déplacement...)

111.JPGMarie-Chantal pouvait donc nous réserver ce genre de service et, la date de départ approchant et Jef et moi étant très occupés/fatigués, nous avons finalement réservé auprès d'elle tous nos transports, ou presque, et les hôtels. (Si j'ai le temps, je parlerai ici du côté à deux tranchants de ces réservations d'avance à travers une agence, car il comporte a la fois de magnifiques avantages et des inconvénients plus ou moins désagréables...)

067.JPGPour en revenir à notre itinéraire, une fois la première destination post-Delhi choisie – Rishikesh, donc – ce qui s'imposait, c'était de trouver un endroit où pouvoir observer des tigres. Ben quoi, Léonard n'a de cesse de nous demander, depuis ses 2 ans et des poussières, d'aller “en Afrique voir des lions et en Inde voir des tigres” - pas question donc de se rendre dans le Sous-Continent sans tenter de voir ces grands félins à l'état sauvage !

125.JPGOn s'est donc mis à lire la description des réserves fauniques : il y en a tant ! Un ami, très grand voyageur devant l'éternel, a vu ma question posée sur Facebook : Ranthambore, c'est parfait, m'a-t-il écrit. Vite, nous avons regardé sur une carte : Ranthambore se trouve au Sud de Delhi, à mi-chemin (bon, à mi-chemin, on s'entend, en faisant une courbe vers le sud) entre Jaipur, la porte du Rajasthan (LA région à visiter en Inde...), et Agra, la ville du Taj Mahal. Bingo, toutes nos destinations étaient trouvées !

Voici donc l'itinéraire que nous avons suivi en Inde :

  • Montréal-Delhi : 24 heures de déplacement (incluant une escale à Amsterdam de 3 heures - pas assez pour sortir de l'aéroport).

  • Delhi : 6 nuits, 5 jours.

  • Dehli-Rishikesh en train et en voiture : 5 heures.

  • Rishikesh : 7 nuits, 6 jours et demi.

  • Riskikesh (Dehra Dun) - Delhi et Delhi -Jaipur en deux vols davion : 8 heures de déplacement d'hôtel à hôtel.

  • Jaipur : 5 nuits, 4 jours.

  • Jaipur-Ranthambore : 4 heures en voiture.

  • Ranthambore : 3 nuits et 2 jours.

  • Ranthambore-Agra : 7 heures en voiture.

  • Agra : 4 nuits et 3 jours.

  • Agra-Delhi : 6 heures en voiture (en chemin, visite des ours lippus !)

  • Delhi : une nuit, 1 jour.

  • Delhi-Montréal : 30 heures de déplacement (incluant une escale à Amsterdam de 7 heures - assez pour aller en train se promener en ville).

Et au moment où j'écris ces lignes... c'est finiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !

 

21:20 Publié dans Voyages | Lien permanent | Commentaires (29)

Commentaires

J'ai oublié de mentionner que si le momentum n'était pas évident concernant l'âge de Philémon, il l'était pour l'Inde : le meilleur moment de l'année pour visiter ce pays, c'est novembre ! Un beau hasard. Surtout pour une ex-prof qui a souvent soupiré de déception en consultant des guides de voyage où l'on peut lire que la mousson rend impraticables les routes de tel ou tel pays en juillet-août...

Écrit par : Marie l'urbaine | 23/11/2010

Une belle amorce de ta série de billets sur votre aventure ! J'Ai hâte de lire la suite ! ;0) xx

Écrit par : Renée-Claude | 24/11/2010

Je n'ai décidément pas ton âme de voyageuse. Juste de te lire, je suis étourdie! Il faut dire que je ne connais rien de rien à l'Inde et tous ces noms inconnus de villes, régions et réserves me perdent...

J'ai quand même très hâte de lire tes autres billets. Je réalise ces temps-ci que si nous voulons faire un voyage avec les gars en choisissant vraiment notre moment et notre destination, il faudrait que ça soit avant que notre grand commence l'école... On a encore le temps! Mais l'énergie? À voir!

Écrit par : Lucie | 24/11/2010

J'ai crû comprendre que vous avez loué une/des autos pendant votre voyage ?

Mon beau-frère n'ose même pas, car il y a beaucoup d'arnaques pour soutirer de l'argent aux touristes. Quand il retourne chez lui, il paie un service avec chauffeur.

Écrit par : Annie Tétrault | 24/11/2010

C'est merveilleux de pouvoir vivre une aventure aussi extraordinaire avec des tout petits ! Qu'elle chance ils ont d'avoir des parents voyageurs, ils voient et vivent des belles choses uniques. J'ai hâte de lire les prochains billets !

Écrit par : Marianne | 25/11/2010

Marianne et Annie, que plaisir de vous lire ici ! Merci de votre passage et d'avoir commenté :)

Super bonne question, Annie : pas question de conduire en Inde (même le chum de ma mère, sri lankais, loue voiture et chauffeur quand il retourne au Sri Lanka ! FOU le trafic, tu as connu hein ?!) Nous avons donc loué les services d'un chauffeur avec voiture. J'en reparlerai dans un billet sur les transports.

En attendant, mon chum a filmé le dit trafic : http://jeflemay.blogspot.com/2010/11/bulletin-de-circulation.html

:)

Écrit par : Marie l'urbaine | 29/11/2010

Enfin ! je peux lire tes billets !
Je vous admire vraiment pour avoir osé vous lancer dans cette aventure. Moi, je ne le ferais pas, je n'ai pas du tout l'âme d'une Indiana Jones... Mais j'adore lire vos récits et vos anecdotes. Je vais d'ailleurs les faire suivre à ma copine Karen qui ne vit que pour pouvoir un jour s'installer définitivement en Inde.

Écrit par : Sandra | 30/11/2010

Wow! J'admire vraiment votre courage! J'ai hâte de tout lire!:)

Écrit par : maman à bord | 30/11/2010

Sandra, merciiii de laisser ta trace ici ! :) Tu sais pour moi le voyage est un peu une extension d'une expé (des défis mais avec le choc culturel en plus !) J'espère que ta copine amoureuse de l'Inde me laissera aussi ses commentaires !
Maman à bord, super heureuse de te lire, une fois de plus. Avons-nous eu du courage... ou état-ce plutôt de l'inconscience ??? :)

Écrit par : Marie l'urbaine | 01/12/2010

Merci pour ces beaux billets. C'est Sandra qui m'a envoyé ce lien. Wow! Merci! Très heureuse de lire sur l'Inde et de revivre certaines expérience, je me retrouve en partie. J'aime beaucoup ta plume énergique et décidée. J'habite en Asie mais rien n'est comparable à l'Inde. J'y retourne aux quatre mois et ma ville de prédilection est Varanasi... Si tu retournes en Inde avec ta famille, fais-moi signe, je te ferai découvrir Varanasi sous un autre jour; calme et serein. Sandra dit que je ne rêve que d'une chose, m'y installer définitivement... Pas encore... Mais j'essaie d'aller y travailler au moins un an. Namaste, phir milenge!

Écrit par : Karen | 03/12/2010

Karen, c'est un plaisir de te lire ici ! Tu habites en Asie ? Où ça ? J'adorerais te lire, si tu as un blogue :)
Je retiens ton offre, pour Varanasi (je suis fascinée d'avance par cette ville...) :)
En attendant, mon chum et moi avons commandé des livres de cuisine indienne pour Noël... on s'en ennuie ! :)

Om Shanti Om !

Écrit par : Marie l'urbaine | 03/12/2010

Marie.... On pourrait se faire un party de bouffe indienne !

Écrit par : Annie Tétrault | 03/12/2010

Absolument Annie ! :)

Écrit par : Marie l'urbaine | 05/12/2010

Bravo pour vos récits et le partage de vos aventures! Avec ma compagne et notre fils de 3 ans nous étions partis 1 mois dans le sud de l'Inde (Kérala, Tamil Nadu) et souhaitons repartir très vite avec notre petite fille de 10 mois pour la meme durée. Votre témopignage nous apporte un peu de réconfort ! Auriez vous des conseils pour alimenter bébé ?Dois-je emporter une valise de petits pots??? Votre avis serait bienvenu !
au plaisir et Namaste

Écrit par : pierre parent | 07/01/2011

Bienvenu sur notre blogue, Pierre ! Je vous répondrai avec grand plaisir la semaine prochaine, là je n'aurai pas de temps.
Namaste :)

Écrit par : Marie l'urbaine | 07/01/2011

merci d'avance et bon week end!!

Écrit par : pierre parent | 08/01/2011

Rebonjour Pierre,
quand partez-vous ? Je veux vous faire une belle réponse détaillée mais avec un streptocoque dans la gorge et les oreilles, je dois aller au lit ! D'ici la fin de la semaine, est-ce trop tard ? DÉSOLÉE !
:)

Écrit par : Marie l'urbaine | 10/01/2011

Nous partons début février pour Trivandrum (Kérala).
Avec notre fils qui avait alors 2 ans c'était facile, il aime le riz, les lentilles, les omelettes...Avec la petite qui aura à peine 1 an je crois devoir me résoudre à emporter une cargaison de petits pots et une bouilloire...à moins que vous n' ayez de meilleures idées!
Ce dont je ne doute pas en vous souhaitant un prompt rétablissement (un tchai très chaud et très masala aiderait à soigner votre gorge...)

Écrit par : pierre parent | 11/01/2011

Ohh, vous partez très bientôt, alors je vous réponds tout de suite, pas avec autant de détails que lorsque je peaufinerai le tout pour un billet (je suis LENTE…), mais au moins vous aurez mon témoignage :)

Bien sûr, chaque enfant est unique et son alimentation aussi. Quand nous sommes partis pour l’Inde, Philémon avait 8 mois et 3 semaines, et nous sommes restés un mois. Avec votre fille ce sera sûrement différent, mais j’espère que cela vous donnera des idées ! :)

Voici ce que nous avions PRÉVU comme menu :

- Boires : allaitement à la demande, 24h/24. Vive les anticorps, rien à traîner ! Je me suis sentie à l’aise 99% du temps, peu importe le lieu où j’ai allaité, c’est-à-dire… partout !
- Matin : fruits déjà introduits (j’avais introduit la banane, la mangue et la papaye à la maison) écrasés à la fourchette, s’ils sont sûrs (pelés par nous-mêmes OU servis au déjeuner dans des hôtels très sûrs) + céréales aux fruits enrichies de fer et de plusieurs vitamines auxquelles on n’a qu’à ajouter de l’eau ; une des marques connues de ces céréales est vendue dans des sacs étanches refermables ; nous traitions l’eau embouteillée à la température de la pièce avec de la Pristine (oui, nous avons pris des sur-précautions comme jamais nous ne l’avions fait dans aucun autre voyage !!!!)
- Midi (tout scellé pour pouvoir traîner ce repas partout dans nos visites de jour !) : un petit paquet scellé de biscottes Baby Mum mum bio original + un petit pot bio légumes et protéines (j’ai fait des tas de magasins avant de partir pour trouver une variété de petits pots bios avec protéines. J’ai acheté 30 pots : des marques Heinz Bio, la marque de Pharmaprix, mais aussi 2 marques bios dont les noms m’échappent, là : certains étaient avec de la viande et des légumes, d’autres avec du riz brun et des légumes ou des lentilles et des légumes. J’avais vérifié les ingrédients pour être sûre que Philémon avait déjà goûté à chacun. Il y avait deux fois plus de pots « oranges » que « verts » alors j’y allais ainsi : 2 jours « oranges », un vert, etc.) Les petits pots étaient tous enveloppés dans une couche (de toutes façons, on apportait au moins 30 couches dans nos bagages !) pour éviter les bris ! (Les Baby Mum Mum bios original, j’en ai trouvé par hasard au Babies R us d’Anjou. Nulle par ailleurs. Étrange ! Depuis notre retour, je me suis pas retournée à Anjou, alors, Philémon se passe des bios !)
- Soir : légumes cuits de l’hôtel ou du resto écrasés à la fourchette + céréales enrichies, comme le matin mais sans fruits dedans.

Ce quoi a DIFFÉRÉ du menu prévu :

- Les premiers jours, Philémon ne voulait rien savoir des fruits/légumes écrasés à la fourchette. J’aurais dû retenter plusieurs fois au cours du voyage, mais après ses refus (il a même recraché de la banane, alors qu’il adorait à la maison !), j’ai été paresseuse. J’aurais peut-être dû, car sa réaction des 1ers jours étaient peut-être uniquement le fait du décalage, de la nouveauté de l’environnement, du climat, etc. Nous avions apporté un petit hachoir à légumes mais ne l’avons jamais utilisé car 99% des déjeuners et soupers ont été pris à l’extérieur de la chambre... un peu compliqué à manipuler au resto !
- Mais dans d’autres circonstances (ex. repas pris dans la chambre/ un appartement) cela aurait été utile.
- Comme il a mangé peu de fruits frais, j’ai craint que Philémon manque de vitamine C, à peine présente dans les céréales enrichies. Alors lorsqu’il y avait des petits jus tétrapaks ou des jus sûrs au déjeuner de l’hôtel, je lui en ai donné à la cuiller - je n’avais pas prévu de verre à bec ! Il a ainsi goûté à la goyave et au fruit de la passion !!!
- Philémon a rarement mangé son petit pot au complet, mais par sécurité, je n’ai jamais tenté de donner une autre fois le contenu d’un petit pot ouvert ayant passé plusieurs heures dans un sac. Il y a tant de maladies endémiques en Inde. Pour un fond de petit pot, moi qui DÉTESTE jeter de la nourriture, là j’avais fait le choix de ne pas tenter ma chance.

Avant de partir, j’avais pu poser des questions à une jeune maman québécoise qui a élevé sa fille de ses 6 mois à ses 2 ans en Inde. Elle m’avait dit qu’on pouvait trouver des couches sans problèmes, certaines sortes de céréales (celles que j’ai vues ne m’ont pas donné 100% confiance) mais pas de petits pots. J’ai trouvé que le compromis de 30 petits pots pour un mois – et non 90 comme si on avait tenté d’en donner un par repas ! – était acceptable. Et compte tenu de la température ambiante et du menu si haut, pas besoin de bouilloire ! Par contre, nous exigions le mini frigo dans la chambre (obtenu ¾ du temps), pour les sacs ouverts de céréales enrichies avec lait intégré…

Je suis allée au plus vite, mais je serai heureuse de répondre à vos questions ! :)

Écrit par : Marie l'urbaine | 11/01/2011

Pour conclure, Philémon est revenu à la maison bien dodu et en pleine forme !

Et moi, vous avez bien raison, je boirais bien un masala chaï épicé à souhait ! Je me prépare plutôt des "hot lemon ginger honey" comme j'en ai bu des litres à Rishkesh, incommodée par la pollution après Dehli :)

Avez-vous un blogue ? Je serai heureuse de vous suivre lors de votre périple :)

Écrit par : Marie l'urbaine | 11/01/2011

Scoop : On va peut-être aller en Russie en famille à la mi-août....

Écrit par : Annie Tétrault | 12/01/2011

Scoop : On va peut-être aller en Russie en famille à la mi-août....

Écrit par : Annie Tétrault | 12/01/2011

Merci beaucoup pour vos conseils! Envelopper les pots dans les couches c'est une très bonne idée!
C'est vrai qu'une fois sur place les gouts diffèrent (comment ça tu n'aimes pas le riz!!!)
Le problème en Inde est effectivement qu'il n'y a pas de petits pots ni de compotes. Le mieux serait bien sur de pouvoir louer une maison , faire ses propres courses et ses repas soi meme (baby cook), mais entre les hotels et les restaurants c'est difficile
Je n'ai pas de blog mais je vous tiendrai au courant avec plaisir
Amicalement
( un black tea poivre-cardamome pour la gorge ?)

Écrit par : pierre parent | 12/01/2011

oui, nous aussi aurions bien voulu louer des appartements/maison partout où nous allions... Marie-Chantal Labelle nous avait dit que c'était impossible en Inde pour de courts séjours; Lio Kiefer nous avait donné quelques pistes; mais nous avions peu de temps/d'énergie pour les dénicher et les louer à distance sans trop savoir à quoi s'attendre...

Vous avez sûrement remarqué que j'ai mis l'accent sur les céréales pour bb dans mon menu; c'est que j'ai pris très au sérieux, pour mes 2 enfants, les recommandations de Louise Lambert-Lagacé concernant les céréales enrichies de fer. Elle dit qu'il importe d'en donner quotidiennement aux bb et ce, jusqu'à 2 ans au moins, quitte à les intégrer à des recettes de muffin si l'enfant s'en lasse (ex. pour une recette avec 2 tasses de farine, mettre 2 tasses de céréales et 1 tasse de farine) - moi j'aime encore en manger à bientôt 37 ans, haha ! Comme elles sont en outre enrichies de plusieurs vitamines et minéraux et qu'elles procurent une bonne quantité de protéines grâce au mariage céréales-lait, et que j'en ai trouvé dans des sacs refermables, je n'ai pas hésité. Avec 2 portions par jour, j'étais rassurée.

Vive le thé à la caradamome :)

Écrit par : Marie l'urbaine | 13/01/2011

Encore une question si vous voulez bien...Quels vaccins aviez vous prévu pourvotre bébé de 9 mois ? Entre les pédiatres et la médecine des voyageurs, les avis diffèrent...
A cet age là ils sont souvent trop petits pour les vaccins "lourds" (typhoide, hépatite a, etc...)
Au plaisir de vous lire

Écrit par : pierre parent | 17/01/2011

Chouette, Annie, la Russie !!!

Pierre, cela m fait plaisir de répondre à nouveau. J'aurais été bien embêtée que la pédiatre et la clinique du voyageur se contredisent ! Non, notre pédiatre m'a tout de suite recommandé la clinique des voyageurs, me disant d'avance que l'hépatite étant endémique PARTOUT en Inde (elle a dit : sur les tables... partout !) il était impératif que nous soyions TOUS vaccinés. Et en effet à la clinique on a tous eu soit des rappels soit les 1res doses du vaccin de l'hépatite. Le seul vaccin que Philémon n'a pas reçu, c'est celui contre la typhoïde, on ne le donne pas avant 2 ans. C'est ce qui m'a rendue MÉGA craintive de l'eau là-bas, pour les "bains dans le lavabo" et l'eau embouteillée qui est - heureusement très rarement - contrefaite... Mais avec un bb je n'ai pris aucune chance, on a même purifié l'eau embouteillée, comme je le disais ! La typhoïde, non merci !!!

Vous me direz ce qui en sera pour vous ! :)

Écrit par : Marie l'urbaine | 17/01/2011

Parlez vous de l'hépatite A ou B ?

Écrit par : pierre parent | 19/01/2011

Je ne me souviens plus. Soit c'était un vaccin combiné, soit c'était la A seulement (allez-vous à la clinique des Voyageurs ? Ils vous recommanderont la même chose). Nos deux enfants n'ont eu aucune réaction aux vaccins pré départ. Ouf ! Vous en donnerez des nouvelles !

Écrit par : Marie l'urbaine | 19/01/2011

Bonjour, cela fait plusieurs fois que je reviens sur votre blog, il m'inspire :-). Je souhaite emmener mes enfants en Inde, pour un mois minimum. Avant de trop avancer dans ce projet, j'aimerai savoir quel est le budget à prévoir pour un mois pour 4 ou 5. Et oui, en fonction du buget, les enfants auront plus ou moins grandi avant d'avoir réuni l'argent...
Je vous remercie pour ce renseignement et surtout pour votre super blog !
Merci, Khadi

Écrit par : khadi | 12/01/2014