Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Parentitude : Pas de maternité "lisse" pour Marie | Page d'accueil | Parentitude : L’ADQ et les garderies, silence radio »

Parentitude : Ode aux papas d’aujourd’hui

1167290878.jpgJe suis fière de ma génération.  J’aime ce que nous sommes devenus et ce à quoi nous aspirons. La qualité de vie, et plus particulièrement la vie de famille, est prioritaire; je le sens, je le vois souvent autour de moi (dire tout le temps aurait été exagéré. Il y a plein de gens qui courent comme des poules sans tête après des plans de carrière, des 80 heures/semaine, des airs bêtes et pratiquement pas de temps passé auprès de leurs enfants. J’ai juste l’impression que nous sommes une belle gang à renverser la vapeur !).  J’ai envie aujourd’hui de vous raconter comment j’aime l’implication des papas de ma génération.  

Des exemples?  En voici quelques uns, glanés par ci par là au fil des dernières années. Entrecoupés de photos de mon amoureux et mon fils prises entre Noël 2006 et le printemps 2008.  Parce que vous aurez compris que Jef s’implique de façon magnifique dans l’éducation de Léonard.  Je les prends souvent en photo, je les trouve tellement beaux ensemble !

36899630.jpg

En randonnée aux îles de Boucherville, hiver 2007

 

 

Une de mes amies, qui a accouché il y a quelques mois, me racontait que son chum a reçu l’autre jour une convocation à un « meeting » pour... 18h30.  Je précise qu’il travaille pour une firme de publicité très importante.  La réponse qu’il a donnée à sa superviseure ? « À cette heure-là, je donne le bain à mon fils ! »

Je quitte la garderie à pied avec la poussette (et Léonard dedans ! J ).  Mon cousin arrive en vélo et installe ses petites puces sur le siège arrière et sur un siège placé entre la selle et le guidon. Ils rigolent tous le trois avant de disparaître au coin de la rue !

1062412958.jpg

Papillons en liberté, Jardin botanique de Montréal, 22 avril 2007 (Léonard porte le t-shirt de la Marche 2/3 2007)

 

 

Léonard a un gros rhume : direction CLSC.  C’est le matin et mon petit n’est pas le seul balade. Dans la salle d’attente, plein de papas attendent, seuls, avec leur progéniture.

Jean-François Lisée a écrit un texte charmant sur le fait d’être papa dans l’Actualité (je ne mets pas d’hyperlien puisque l’Actualité ne donne pas accès à ses archives – pfff).

 1921778034.jpg

Toujours au jardin botanique, auprès d'un minet gris et doux

Les papas sont membres des c.a. et des comités de parents des garderies.

Un ami à moi a fait un bricolage très spécial avec son fils : des mini éoliennes en prévision de la manif anti-Surois à l’hiver 2004.

1340876994.jpg

Concerto pour violon à 4 mains (!) 

Une amie enceinte m’a dit qu’elle et son conjoint avaient décidé que c’est le papa qui vivrait le premier peau à peau à la naissance.  

Aujourd’hui, sous le magnifique soleil printanier, je me suis arrêtée dans un parc du Plateau avec Léonard.  Tant de parents, mamans et papas confondus, y jouaient avec leurs enfants !

Tiens, ça me fait penser...  Il y a de plus en plus de mamans qui allaitent.  Or j’ai parfois entendu ceux qui aiment moins l’allaitement que cela empêche les papas de s’impliquer autant.  Puis-je vous dire que j’en doute ?!  Et les bains, les dodos, les jeux, les promenades ?  Les papas, je persiste et signe, s’impliquent de plus en plus dans l’éducation de leurs enfants, et ce à tous les niveaux. 

139219474.jpg

Jeux de neige au chalet, janvier 2008

Et je peux vous dire que vivre sa parentitude en équipe, ça m'apparaît aujourd'hui comme un incontournable.  Fou de penser que ce n'est pas toujours le cas !   En tous cas, merci Jef !!!

892107682.jpg
Les marionnettes loup et mouton en grande conversation !

Commentaires

Superbe hommage aux papas :)
C'est devenu rare de lire ce genre de choses sans que ça dénigre les mamans ou vice versa.
Merci!

Écrit par : Milou | 20/04/2008

J'ai envoyé ton post à un autre père extraordinaire : mon chum.

Écrit par : Vérouche | 20/04/2008

Wow ! Je suis super contente que mon texte ait interpellé mes amies virtuelles Milou et Vérouche ! Salutations à vous deux ! :)

Aujourd'hui je pensais rajouter une exlication, j'ai eu peur que ça sonne "il est bin fin mon chum de "garder" à soir" - vous comprenez heureusement que ce n'est pas cela que je voulais écrire :). Historiquement et encore aujourd'hui un peu partout sur la planète, malheureusement, les parents n'éduquent pas leurs enfants "en équipe". Pour de plus en plus de couples ici, et ce spontanément de la part du papa, pas question que ce ne soit que la maman qui prenne tout en charge ! Et le bonheur est exponentiel ! :)

Écrit par : Marie maman de la Terre | 20/04/2008

Je me demande toujours comment font les mamans qui élèvent leurs enfants seule. Sans Chéri, non seulement ma puce ne serait pas ce qu'elle est (il lui apprend tellement de choses !), mais je serais probablement au bord de la crise de nerfs ! Ma fille a 18 mois et je l'allaite encore 2-3 fois par jour. Sa relation avec son père est malgré cela fantastique, unique, privilégiée. Mon homme ne sera jamais «M. Impliqué» en ce qui concerne les réunions de parents et ce genre de truc (on est même assez traditionnels dans nos rôles - je m'occupe généralement du bain, des vêtements...), mais à la maison, avec Petit Trésor, il est irremplaçable, d'une patience inouïe. Je crois beaucoup au concept d'équipe moi aussi, et je trouve que nous formons un trio d'enfer ! C'est à chaque famille de trouver sa formule, le modèle qui lui convient...

Écrit par : Marieju | 21/04/2008

C'est exactement ça MarieJu : je suis inspirée de voir que chaque famille (les familles que je connais en Occident du moins) se donnent la liberté de trouver sa propre formule, son propre modèle. D'un commun accord, papa et maman ensemble. Ce n'est pas une question de détails (bains, réunions) mais d'un sentiment de solidarité, de partage ! :)

Cool, 3 commentaires sur ce sujet = 3 mamans super inspirées par le papa de leur enfant ! :)

Écrit par : Marie maman de la terre | 21/04/2008

J'ai aimé ton texte aussi parce que justement, tu ne mets pas le papa sur un pied d'estal parce qu'il passe du temps avec son enfant.
Je n'aime pas, par exemple, me faire dire si je sort seule : "C'est papa qui GARDE ce soir?" ni autres formules qui sous-entendent que l'homme aide la mère. Une équipe, ça s'entraide. Un homme qui donne un bain ou fait une brassée de lavage, il fait sa part, c'est tout.
Pour ce qui est de comment élever seule des enfants, ayant vécu un peu de tout. ( en couple malheureux, seule et en couple heureux), bien sur que j'aime mieux la formule "couple heureux et en équipe" ( maintenant que j'y ai goûté! lol)
Mais mono, c'est mieux qu'avec un "enfant de 30 ans sur les bras" ;)
Et finalement, chapeau aussi aux papas mono, en garde partagée ou en fin de semaine sur deux qui s'impliquent réellement, avec amour. Eux aussi, ça cait du bien de les voir :)

Écrit par : Milou | 21/04/2008

Définitivement, les papas d'aujourd'hui sont cool!

Dans la plupart des petites familles que je connais, le papa prend une bonne place avec son ou ses enfants. Et la plupart des papas en sont les premiers heureux!

Le congé parental de mon chum est bien sûr un moment privilégié de sa relation avec mon fils et toute la famille, nous voyons la fin de ce congé arriver avec une pointe de tristesse. Mais c'est loin d'être la fin! Ti-luop-des-bois commencera la garderie à temps partiel pour les premiers mois, et en plus de la fin de semaine, il aura une journée par semaine avec chaque parent! N'est-ce pas merveilleux pour lui?

C'est super aussi parce que nous montrons des choses différentes à notre fils. Je vais à la piscine avec lui, bien avant qu'il ne commence à manger, je lui faisais sentir ce que je cuisinais--de l'ail, du basilic, une pomme... et j'aime aussi lui lire des livres. D'un autre côté, mon chum fait son éducation musicale et... l'endort en lui parlant de hockey! On peut dire que mon fils a une vie diversifiée... bien plus que nous ne pourrions le faire chacun sans l'autre parent!

En plus, ce travail d'équipe a renforci notre couple. Pas seulement parce que nous accomplissons des choses ensemble, mais aussi parce que nous prenons les décisions ensemble. Nous ne sommes pas toujours d'accord en partant, mais le fait d'être impliqués tous les deux nous oblige à discuter et à trouver des solutions. On lit souvent que l'arrivée du premier enfant est un moment déterminant pour la survie d'un couple et je l'ai constaté; ça n'a pas été toujours facile, loin de là, mais je vois que de sentir qu'on était deux avec notre fils, pour les bons comme les moins bons moments, ça nous a beaucoup rapprochés!

Écrit par : Lucie | 22/04/2008

Milou : ah là un enfant de 30 ans, je suis si heureuse de ne pas vivre avec un homme comme cela !

Lucie : vive l'entrée graduelle à la garderie ! Ce fut comme cela pour nous aussi (ou à peu près...)

C'est SI VRAI, nous aussi devenir parents - après 13 ans de vie de couple ! -, cela nous a TELLEMENT rapprochés ! :)

Écrit par : Marie maman de la Terre | 22/04/2008

Quel beau texte et quelles belles photos!

J'ai la chance d'avoir un père extraordinaire pour mes enfants. Il s'en occupe beaucoup quand il est là et je sais qu'il s'ennuie lorsqu'il doit travailler dans une autre ville.

C'est la nouvelle génération de papas! Ils sont chanceux, nos cocos!

Écrit par : Anne-Lune | 23/04/2008

Nous avons le premier rôle dans l'implication du papa auprès de nos enfants. Il faut lui faire de la place, SA place ! À chacun de le faire à sa façon.

Moi aussi j'aime regarder mon chéri interagir avec ses mousses. Il a de la patience que les choses où moi j'en ai moins, et vice-versa. On fait une super-équipe !

Bravo et Jef et à toi aussi, Marie ! :0)

Écrit par : Renée-Claude | 12/10/2009