Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Bonheurs : Sur le plancher des vaches à la ferme Formido, formidable ! | Page d'accueil | Bonheurs : Des engloutis heureux dans le vert »

Bonheurs : 16 910 tatas au zoo, pour le meilleur et pour le pire

Faut pas nous demander pourquoi nous avons choisi le mardi 29 juillet 2008 pour aller au Zoo de Granby; c'est un HASARD, promis juré craché !  Avoir su que le zoo enregistrerait ce jour-là son record d'affluence à vie (!), nous aurions choisi une autre date, bien sûr !  Par contre, étonnamment, comme nous étions complètement détendus – ces vacances au chalet nous ont tous les quatre (papa, maman, fiston et minet) fait le plus grand bien -  nous avons tous repris du poil de la bête ! – et que nous étions en bonne compagnie, avec un couple d'amis-rencontrés-dans-le-désert-de-Jordanie-en-2001-et-aujourd'hui-parents-de-deux-enfants-de-2ans1/2-et-de-2semaines, nous avons grandement apprécié notre visite au zoo, cadeau d'anniversaire de Léonard de la part de mes frérots et de mes belles-soeurettes !

Voici quelques conséquences d'une visite un jour de record (heureusement que ce n'était pas jour de canicule par-dessus le marché !) :

-         Entre le moment où nous avons aperçu la sortie d'autoroute annonçant le zoo et notre arrivée au zoo, il s'est écoulé… 1 heure 45 minutes !  Pour 12 kilomètres !  Nous avons mangé nos sandwiches dans l'auto. Nos amis ont eu moins de chance, leur fillette a eu le temps d'être malade à 4 reprises ! L

-         En arrivant au bout d'une route qui n'en finissait pas, un policier nous a accueillis pour nous donner la consigne d'aller nous stationner au Zellers et d'attendre la navette.  En d'autres mots : le stationnement du zoo était plein !

-        L'allée centrale du Zellers était pleine de familles en quête d'une toilette. La Famille de la Terre était du nombre !

Stationnement_Zellers2.JPG-        Nous avons attendu la navette pendant un bon bout de temps et avons pu monter dans le 4e autobus.  La scène d'ensemble était étonnante.  Plein de gamins dans le stationnement cotôyaient une maman allaitant sur le terre-plein – on ne voit pas ça tous les jours, hein ?

-         Arrivés au zoo, la 3e file de la journée : l'achat des billets.  Puis, fin du repas dans l'herbe. 

-         Ayant 2 heures de retard sur notre programme, embarquement immédiat pour l'Afrique.  Vous devinez bien sûr qu'il y avait des embouteillages devant chaque petit singe ?

-         Les files suivantes ne nous furent pas épargnées : acheter du jus, aller aux toilettes, acheter une crème glacée, prendre le monorail, accéder aux accéder aux vestiaires avant et après la baignade, et même, obtenir une place au St-Hubert de Granby en fin de journée !

Voici nos coups de cœur de cette visite au zoo :

Girafe3.JPG-         Les girafes. Nous pouvions les observer d'un belvédère et elles venaient nous voir, leur tête arrivant pile poil vis-à-vis des nôtres. Je me suis découvert un don, celui de parler aux girafes !

-         Les lions.  Parce que.  Léonard ADORE observer les lions, même dans une foule compacte et étouffante !

-         L'hippopotame.  Avec un grand H.  Nous avions été bien déçus au zoo de Toronto car on ne voyait que son dos à la surface de l'eau. À Granby, on pouvait les observer derrière une vitre sous l'eau, et l'un deux reposait au fond, sous la vitre.  De temps à autre, il remontait à la surface pour prendre une goulée d'air, son immense tête longeant la vitre et s'immobilisant devant nous.  Avez-vous déjà eu des dents et des narines d'hippo à deux centimètres de vos yeux, vous ?

-         La pataugeoire, Léonard s'étant promené à 4 pattes partout en personnifiant un hippo, justement !

Pour terminer, quelques commentaires dans le désordre :

-         Les tatas du titre font allusion à la magnifique narration du début d'Une Galaxie près de chez vous. Pas de quoi être offusqués, c'est avec tendresse que j'utilise l'expression !

-         Je suis beaucoup plus zen par rapport aux zoos depuis que j'ai lu l'Histoire de Pi de Yann Martel.  Un roman inoubliable où, entre autres, on comprend mieux comment les animaux s'adaptent à la vie de zoo (j'exclus bien sûr les endroits où règneraient les mauvais traitements.).  Mautadit que j'ai hâte de voir le film, réalisé par le génial Jean-Pierre Jeunet d'Amélie Poulain et d'Un long dimanche de fiançailles !

-         Je sais, c'est un peu maso de prendre ses vacances pendant celles de la construction, alors que nous nous pouvons les prendre à un autre moment.  Mais nous avions pensé que le chantier dans notre future maison serait alors arrêté et que de ce fait nous n'aurions pas de décisions et d'achats à faire pendant cette période.  Peine perdue car l'équipe est en train de tirer les joints, mais ce n'est pas la fin du monde ! 

Commentaires

Quoi? JP Jeunet va tourner Histoire de Pi?!! Mais sur quelle planète je vis, moi?!!!!!!!!!!!!!

Écrit par : Marie-Julie | 12/08/2008

MarieJu, j'avais entendu dire cela, mais ça s'avère faux, ce ne sera pas JP Jeunet finalement...

Écrit par : Marie l'urbaine | 15/03/2010